Médecine dentaire

L’extension fait la promotion de la santé buccodentaire en milieu scolaire, par le biais d’activités conçues par les étudiants et professeurs de la Faculté de médecine dentaire. Des groupes d’étudiants visitent des classes d’écoles primaires et animent des ateliers adaptés au niveau d’intérêt et de compréhension des élèves ainsi qu’aux besoins spécifiques des enfants du quartier.

Les activités incluent :

  • La présentation de matériel éducatif
  • Des jeux
  • La distribution de produits d’hygiène buccodentaire
  • La remise d’un certificat de participation personnalisé

Des soins dentaires sont aussi offerts à L’extension. Les étudiants de premier cycle du doctorat en médecine dentaire y effectuent des stages. Supervisés par des professeurs, ils procèdent à des dépistages, prodiguent des soins préventifs (application de fluor et de scellant dentaire) et des soins curatifs (diagnostic, restaurations mineures, corrections orthodontiques mineures). Les soins de base peuvent être effectués en milieu scolaire grâce à de l’équipement mobile. Au besoin, les enfants sont reçus à la Clinique dentaire universitaire, située sur le campus principal de l’Université de Montréal. Une dentiste du quartier Parc-Extension s’est également associée au projet et y collabore. Tous les soins dentaires sont offerts sans frais.

Plusieurs activités de recherche sont réalisées à L’extension

  • Travaux dirigés d’étudiants de premier cycle, dans le cadre de différents cours. Par exemple : conception d’outils de promotion de la santé buccodentaire à l’intention des enfants, des familles ou des professeurs.
  • Évaluation des besoins préventifs et curatifs des enfants issus d’un milieu défavorisé, par des étudiants de deuxième cycle au programme de maîtrise en médecine dentaire, options orthodontie et dentisterie pédiatrique.
  • Projet de recherche en santé publique mené par des chercheurs et cliniciens de la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal (en collaboration avec une autre université canadienne à l’étude). Ce projet fait l’objet d’une importante demande de fonds de recherche.

Pour plus de détails